Le don de moelle osseuse

Qu’est-ce que la moelle osseuse ?

La moelle osseuse se situe dans les os du corps. Elle fabrique et renouvelle les cellules du sang, comme les globules rouges (qui transportent l’oxygène vers les organes), les globules blancs (qui défendent notre organisme contre les virus et microbes) et les plaquettes sanguines (qui aident le sang à coaguler en cas de plaie).

Attention il ne faut pas la confondre avec la moelle épinière qui est située dans la colonne vertébrale et fait partie du système nerveux central.

Pourquoi le don de moelle osseuse est-il important ?

Le don de moelle osseuse permet de guérir de nombreux patients atteints de maladies graves du sang (leucémies), de déficit immunitaire (comme la LHF), ou d’autres maladies dont la moelle osseuse ne fonctionne plus ou mal et qui entraînent une défaillance au niveau des globules rouges ou des globules blancs.

En France, chaque année, plus de 2000 personnes ont besoin d’une greffe de moelle osseuse pour guérir.

Cinq influenceuses Instagram se sont mobilisées à l’occasion de la journée mondiale du don de moelle osseuse (le 19 septembre 2020) pour nous rappeler à travers leur histoire et leur témoignage l’importance du don de moelle osseuse.



Pourquoi est-il important de trouver un donneur compatible ?

Pour qu’une greffe réussisse, il faut que la moelle osseuse du donneur et le corps du malade s’acceptent mutuellement. Pour y parvenir, il faut donner au malade une moelle osseuse aussi identique que possible à la sienne.

Pour déterminer la compatibilité, on effectue une analyse du typage HLA (qui est une sorte de carte d’identité génétique). C’est parmi les frères et sœurs qu’on trouve le plus facilement cette compatibilité HLA. Mais dans 3 cas sur 4, les malades ne trouvent pas de donneur compatible parmi la fratrie. Il faut alors un donneur volontaire en dehors de la famille, ayant le même groupe HLA. Pour cela, une recherche est effectuée parmi les donneurs inscrits sur les registres de donneurs volontaires français (registre France Greffe de Moelle, géré par l'Agence de la biomédecine) et internationaux.

Il y a 1 chance sur 1 million de trouver un donneur compatible et seulement 310 000 donneurs sont inscrits en France aujourd’hui.

Quelles sont les conditions pour donner sa moelle osseuse ?

  • être en parfaite santé
  • avoir entre 18 et 35 ans lors de l’inscription, même si on peut donner jusqu’à 60 ans
  • accepter de répondre à un questionnaire de santé et faire un prélèvement (sanguin ou salivaire)

Chaque nouvelle inscription compte et apporte une chance supplémentaire de guérison pour les malades.

Les humoristes du Paname Art Café et l'humoriste Nassim Mellah nous rappellent les raisons et les conditions pour devenir donneur de moelle osseuse.






Comment se passe le don ?

Il existe deux façons de prélever la moelle osseuse :

  • Par cytaphérèse (dans 3/4 des prélèvements) : le donneur reçoit pendant quelques jours des facteurs de croissance pour stimuler la fabrication de cellules de moelle. Une prise de sang d’environ 4 heures est réalisée (en un ou deux prélèvements). Les constituants sanguins sont «triés», pour ne conserver que les cellules-souches hématopoïétiques, tandis que les autres éléments sanguins sont réinjectés au donneur.
  • Sous anesthésie générale (dans ¼ des cas) : on prélève la moelle osseuse (et les cellules souches hématopoïétiques) directement dans l’os du bassin (très riche en moelle osseuse). L’intervention dure environ 1 heure et l’hospitalisation dure alors 48 heures. Le volume prélevé est calculé en fonction du poids du donneur et de celui du malade.

Le choix entre les deux techniques est fait par le médecin du patient receveur, en fonction de ses besoins. Le donneur recevra la greffe dans les 12 à 36 heures car la moelle osseuse ne se conserve pas longtemps.

Quelles sont les étapes pour donner sa moelle osseuse ?

Dans cette vidéo vous découvrirez les différentes étapes pour vous inscrire en ligne sur le registre des donneurs volontaires.


Une fois l'inscription en ligne validée, vous passez un entretien médical ainsi que des examens cliniques et biologiques complémentaires pour vérifier votre état de santé, déceler les éventuelles contre-indications et assurer la sécurité du don pour vous et pour le malade.

Vous devez rester joignable et vous rendre disponible pour des examens médicaux complémentaires en cas de compatibilité avec un receveur.

N’attendez plus, inscrivez-vous sur le registre des donneurs 👉 www.dondemoelleosseuse.fr